podcasts.tips

podcasts.tips

Les astuces de podcasteurs

podCloud

podcasts.tips le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast. En moins de 2 minutes, un conseil sur un aspect de la création de contenu audio sur internet. Un épisode par semaine tous les mercredi pour apprendre à mieux faire du podcast

Soutenir ce podcast Soutenir ce podcast
En cours de lecture

Quand publier son podcast

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast

Aujourd’hui nous allons vous aider à choisir quand il faut publier son podcast dans la semaine.
Si l’on en croit les études, c’est le lundi et le mardi que les écoutes de podcast sont les plus élevées, en troisième position se trouve le dimanche et en dernière, le samedi.
On peut en théorie se dire que s’il y a plus d’écoute en début de semaine c’est que c’est le bon moment pour publier ? Ce n’est pas si simple. En effet, beaucoup de podcasts sont publiés en début de semaine, ayant l’impression que les auditeurs disposent de toute la semaine pour l’écouter. Et avec les applis qui téléchargent en automatique, ça fait beaucoup de téléchargements, mais pas forcément des écoutes.
Cela veut dire aussi que diffuser en début de semaine c’est se battre au milieu d’une offre énorme, face à des podcasts plus grands que vous. Ce n’est pas forcément le meilleur moment pour votre petit podcast tout jeune.

Publier le week-end, lorsque les publications sont les moins nombreuses, n'est pas forcément une bonne idée non plus : les gens écoutent beaucoup dans les transports, pendant leur trajet pour aller au travail, voire, pour les plus chanceux, écoutent des podcasts sur leur lieu de travail.
Le week-end est plutôt dédié aux activités familiales et l’écoute de podcast est une activité relativement solitaire, et donc peu d’auditeurs écoutent leurs émissions favorites en famille.
A moins que votre podcast soit apprécié des familles, évitez de publier le samedi.

Si vous deviez publier le week-end, le dimanche matin semble être le meilleur choix : c’est un moment privilégié pour vos auditeurs qui vont souvent prendre plus de temps pour eux que le samedi.
Stratégiquement, cela peut même s’avérer payant pour un podcast un peu “feel good” car en ouvrant son appli de podcast pour rattraper ses épisodes non-lus, votre auditoire verra en nouveauté votre épisode et pourra se dire que c’est un podcast qui ira bien avec l’ambiance feutrée d’un dimanche matin

Pour la majorité des podcasts en revanche, difficile de recommander un jour en particulier entre mercredi jeudi ou vendredi. Le choix se fera parmi les jours où vous êtes disponibles pour en assurer la diffusion et la communication sur les réseaux sociaux.
Si vous avez la chance d’être à temps partiel ou en RTT un de ces jours-là, cela peut être le moment idéal.

Concernant l’heure de publication, le matin à 7h voire un peu avant semble être la norme afin d’être présent pour les trajets matinaux. Rien ne vous empêche d’en faire la promotion plus tard dans la journée. Vous publiez pour vos abonnés, vous communiquez pour ceux qui ne le sont pas encore. Il s’agit de deux public bien distincts

Maintenant que vous savez quand publier, on se retrouve mercredi prochain, à 7h, chers abonnés, pour parler des vacances !

En cours de lecture

Une idée de podcast ?

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast

Vous avez très envie de vous lancer dans le podcast mais vous manquez d'idées, ou peut-être que vous ne savez pas laquelle choisir ? Dans cet épisode, on va vous aider à y voir plus clair pour enfin vous lancer.

Si vous n’avez pas d’idée, mais que vous avez une bande de potes qui peut vous aider, voir même participer au podcast, faites un brainstorming à l’occasion d’un apéro.
Ne vous censurez pas, aucune idée n’est incongrue et notez bien tout ce qui est proposé. Une idée de podcast qui ne vous plait pas sur le coup peut au final être la bonne en y réfléchissant bien.
Il est aussi probable que l’un de vos amis vous fasse remarquer que vous êtes particulièrement volubile dans un domaine particulier, alors pourquoi pas lancer un podcast sur le sujet ?

Essayez de noter les raisons pour lesquelles vous souhaitez faire du podcast. Cela peut non seulement aider à faire le tri dans les idées, cela sera aussi utile lors de la mise en place de votre émission.

Si vous avez une idée de podcast mais ne savez pas comment la réaliser, ou n’êtes pas sûr de vous, regardez ce qui existe déjà sur les mêmes thématiques. L’idée est de piquer quelques idées qui vous plaisent mais aussi de s’assurer que vous ferez une émission qui se démarque des autres. Votre propre cocktail de concepts en quelque sorte, un mix rien qu’à vous.

Une fois cette démarche effectuée, essayez de réduire votre concept de podcast en un pitch compréhensible de 30s maximum et communiquez-le autour de vous. Peut-être que votre entourage aura des questions, auquel cas, retravailler votre pitch jusqu’à ce qu’il soit à la fois complet et à la fois suscite l’intérêt des personnes à qui vous le présentez.
Notez bien ce pitch, il sera la base de votre description

Si au contraire vous avez trop d’idées, voici comment réduire leur nombre facilement : pour ce cas aussi regardez la concurrence, mais cette fois pour regarder ce qui existe déjà et ne pas reproduire un énième podcast sur un sujet déjà sur-traité, ne gardez que les idées vraiment innovantes.

Parmi celles qui restent, commencez à creuser le sujet et voyez s’il y a assez de contenu pour tenir une saison complète, ou un minimum d'épisodes selon votre convenance.

Vous avez votre idée de podcast ? c’est parfait, réécoutez les épisodes de podcasts.tips que vous avez manqués et la semaine prochaine nous parlerons du meilleur jour pour publier son épisode.

En cours de lecture

Un bon conducteur

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast

Aujourd’hui nous n’allons pas parler de sécurité routière mais d’un conducteur d’émission.
Il s’agit d’un document qui prépare le déroulé de l’enregistrement afin de ne rien oublier mais aussi de ne pas perdre trop de temps sur certaines parties.

Vous pensez que vous n’en avez pas besoin ? Laissez-moi vous convaincre du contraire.

Pour commencer, un conducteur n’est pas un texte que vous allez lire, visualisez plutôt un tableau avec une colonne qui indique les durées (ou les horaires si vous êtes en live) et une seconde colonne qui indique le contenu, avec des indications supplémentaires comme le nom du chroniqueur, le sujet abordé, les questions si c’est une interview

Un conducteur n’est pas forcément à la seconde près comme en radio, il peut être une simple liste de sujets que vous souhaitez aborder. Voyez ça comme des notes d’émission mais rédigées au préalable.
Cela vous permet de ne pas vous perdre lors de l’enregistrement.

Vous pouvez ainsi attribuer une durée (plus ou moins précise) à chacune des parties de votre émission, évitant ainsi de transformer une émission d’une heure en émission de 2 ou 3h, notamment si vous avez des chroniqueurs ou des invités un peu bavards.

Si vous préparez vos émissions, faire un conducteur n’est en fait qu’une façon de mettre en forme vos notes avec une notion de durée. Libre à vous de le respecter ou non, mais vous saurez à quoi vous en tenir tout au long de l’enregistrement.

Il n’y a pas de mauvaise façon de faire un conducteur, c’est avant tout un outil que vous allez apprendre à apprivoiser au fur et à mesure de vos rédactions successives.

Le gros avantage aussi est en post-production : avec un conducteur, il est plus facile de chapitrer son émission ou de rédiger les notes d’émissions que vous allez inscrire aux côtés de votre épisode

La semaine prochaine on retrouvera Bigaston qui vous présentera un outil pour enregistrer vos conversations sur Discord

En cours de lecture

Syndiquez votre podcast

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast

Vous savez maintenant faire un super épisode de Podcast, et vous commencez à avoir des auditeurs. Mais vous avez peut-être envie d’en avoir encore plus, et surtout de partager vos épisodes sur des plateformes comme YouTube et les Réseaux Sociaux. C’est ce qu’on appelle la syndication, où le fait de créer d’autres contenus à partir d’un seul. C’est ce que fait beaucoup la télévision ou la radio, en partageant sur Twitter les extraits chocs des invités politiques.

En effet, le format vidéo est beaucoup plus adapté aux réseaux sociaux que l’audio. Une simple vidéo avec une boucle en fond peut attirer beaucoup plus l’attention qu’un lien qui lancera un player vers votre épisode, player qui ne se lancera sûrement même pas sur mobile. Pour syndiquer à moindre temps et à moindre coûts, vous pouvez utiliser l’outil gratuit YouPod, qui va vous permettre de générer des vidéos de vos épisodes complets ou des extraits à partir d’un simple flux RSS.

Commencez par vous rendre sur le site youpod.io, choisissez votre format, horizontal, vertical ou carré, et votre type de vidéo, épisode complet ou extrait. Entrez ensuite votre flux RSS et choisissez votre épisode. Et enfin, choisissez le début de votre extrait et sa durée. Vous devriez recevoir au bout de quelques minutes votre vidéo directement sur votre boîte email. Et vous pouvez même choisir de mettre en ligne votre épisode directement sur YouTube ou Twitter en vous créant un compte sur le site.

Si par bonheur vous réalisez votre podcast sur podCloud, vous pouvez aussi directement générer une vidéo pour un épisode en cliquant sur le bouton Générer avec YouPod présent sur la page récapitulant les informations de votre épisode, toutes les informations seront déjà complétées pour vous.

Bien sûr, comme pour le chapitrage, une certaine rigueur est à tenir si vous voulez syndiquer efficacement vos épisodes. Durant votre montage, marquez les phrases mémorables, et préparez à l’avance vos vidéos, en en publiant par exemple une par jour avant la sortie de l’épisode sur vos réseaux sociaux.

On a beaucoup parlé des extraits, mais vos épisodes peuvent aussi parfaitement avoir leur place sur YouTube même s'il n’y a pas de fonction incluse qui permettent de les ajouter. Même si YouTube n’est pas le meilleur endroit, il existe un berceau d’auditeurs qui ne connaissent pas encore les bonnes applications, et qui préféreront écouter sur leur site préféré sans regarder comme on le fait tous sur beaucoup de vidéos. Et même si cela ne vous apporte que quelques vues, YouPod vous permet de le faire en seulement 3 clics ou 1 minute, donc autant ne pas passer à côté!

En tout cas j’espère que vous aurez appris des choses durant cet épisode, rendez vous la semaine prochaine où Phil vous apprendra à construire un bon conducteur.

En cours de lecture

Protéger son podcast

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast

Aujourd’hui nous allons parler de comment protéger votre podcast et aussi vous protéger, vous.

L’ensemble de votre podcast est une marque, son titre, son logo etc. La première chose que vous pouvez faire, comme on l’a déjà vu, c'est de réserver son nom partout où il est disponible : facebook, twitter, instagram, linkedin etc . Tout cela est gratuit alors pourquoi prendre le risque de ne pas avoir ce nom disponible le jour où vous le souhaitez ?

Ensuite, et là on rentre dans la partie payante, réservez le nom de domaine. Cela ne coûte qu’une douzaine d’euros par an et vous permet d’avoir par exemple une adresse personnalisée en contact arobase le nom de votre podcast, ce qui est bien plus classe qu’une adresse gmail.

Ne vous posez pas la question pour le moment de ce que vous en ferez ou comment ça se configure, on est là pour préparer le futur, vous trouverez un tutoriel ou quelqu’un pour vous aider le cas échéant.

Si votre podcast commence à gagner de la notoriété et un peu d’argent, peut-être vaut-il mieux l’enregistrer
On ne parle pas ici du bouton “record”, on parle de la marque. Vous pouvez protéger votre podcast en le déposant comme une marque auprès de l’INPI.
Il vous en coûtera 220€, ce qui n’est pas inaccessible si vous prenez de la traction avec vos productions.

Concernant les productions que vous utilisez, vous devez aussi être dans la légalité : cela veut dire que vous devez justifier du fait que vous avez le droit de les utiliser. Même si c’est un ami qui vous a créé un jingle, faites-lui signer un contrat de cession de droits d’auteurs. En cas de contrôle il vous sera demandé.

Concernant les autres musiques, ou les extraits d'œuvres protégées par le droit d’auteur, il faut agir avec prudence. C’est pour cela que l’on vous recommande d’utiliser le plus possible des œuvres libres de droit ou à la réutilisation autorisée comme ceux sous licence creative commons.

Dans tous les cas, si vous commencez à gagner de l’argent avec votre podcast et/ou que vous avez l’intention d’en faire votre métier, nous vous conseillons de prendre contact avec un avocat spécialisé qui saura vous conseiller bien plus efficacement qu’une petite chronique de 2 min sur le sujet

La semaine prochaine, c’est Bigaston qui vous présentera ce qu’est la syndication, une méthode pour tirer le maximum de vos productions