podcasts.tips

podcasts.tips

Les astuces de podcasteurs

podCloud

podcasts.tips le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast. En moins de 2 minutes, un conseil sur un aspect de la création de contenu audio sur internet. Un épisode par semaine tous les mercredi pour apprendre à mieux faire du podcast

Soutenir ce podcast Soutenir ce podcast
En cours de lecture

La durée idéale

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast

Aujourd’hui nous allons vous aider à déterminer la durée idéale de votre podcast.

Cela dépend de 3 paramètres : le type de podcast, la densité d’information et votre volonté d’afficher ou non un nombre de téléchargements élevé.

Pour une émission de type “talk show” avec des chroniqueurs, des invités et où la distraction est au centre de ce qu’apporte le podcast, la durée peut varier de 45 min à 2h. Si vous dépassez les 2h d’enregistrement, pensez à diffuser en plusieurs parties.

Pour une chronique en revanche, la durée maximum semble être de l’ordre de la demi-heure. Déjà car le temps de préparation par rapport au temps d’enregistrement est plus grand mais aussi parce que la combinaison du sujet unique et de la voix unique a tendance à être plus soporifique qu’un talk à plusieurs.

Concernant la densité d’information, vos auditeurs sont humains et ont une capacité d’ingestion d’information limitée. Cela implique qu’une émission longue contenant une mine d’information est tout à votre honneur mais peut paraître indigeste.

La majorité des auditeurs font autre chose en écoutant les podcasts, et leur capacité de rétention de l’information est entravée. Une chronique de plus d’un quart d’heure risque d’amener à la situation où l’auditeur se demande comment vous êtes arrivé à la conclusion qu’il est en train d’écouter. Dommage.

Si vous souhaitez “faire du chiffre” les chroniques courtes mais régulières, auront tendance à mieux fidéliser l’auditeur, lui rappelant régulièrement votre existence mais aussi en le laissant à chaque fois sur sa faim, plutôt que de lui donner une sensation de “trop plein”.

Si l’on regarde les podcasts à succès, on voit que la moyenne des durées des podcasts du top 100 iTunes se situe autour de 30 minutes.

Maintenant que vous savez combien de temps doit durer votre émission, nous verrons la semaine prochaine comment bien le conclure et ainsi avoir un podcast parfait de bout en bout !

En cours de lecture

Réussir l’introduction

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast

Comme le dit le dicton populaire : on n’a qu’une seule chance de faire une bonne première impression.

Aussi détendue que soit l’ambiance de votre émission, si les deux premières minutes sont un gloubiboulga inaudible avec des personnes qui se coupent déjà la parole, non seulement c’est désagréable même pour vos plus grands fans, mais cela rebutera ceux qui découvrent l’émission.

Permettez à l’émission d’acquérir son rythme et son ambiance graduellement en faisant une introduction un poil plus consensuelle.

Alors que cela peut paraître évident de prime abord, nombreux sont les podcasteurs qui se lancent directement dans le vif du sujet sans réellement utiliser l’introduction pour ce à quoi elle doit servir… introduire le podcast.

Voici ce que devrait idéalement contenir votre introduction pour chaque épisode :

D’abord des informations sur l’émission en elle-même : de quoi le podcast traite en général, comment il est habituellement découpé… en gros le contrat passé entre l’auditeur qui s’abonne au podcast et le créateur qui le crée.
Et ensuite les sujets qui vont être traités dans l’épisode en question, avec qui …etc

Une astuce pour une meilleure introduction : Enregistrez votre introduction en dernier
Cela peut paraître contre-intuitif, mais parfois la meilleur méthode pour obtenir une introduction de qualité est de la faire une fois l’émission finie.
Cela a de nombreux avantages car vous savez ce qui a été enregistré.

Exploitez les digressions comme autant de nouveaux sujets à annoncer et prévenez d’éventuels bugs audio (ça arrive).
Vous pouvez aussi en profiter pour le faire calmement sans le reste de l’équipe et ainsi mieux la cadrer

Deuxième astuce : faites l’introduction en deux partie avec le pré-roll
La prise de parole peut donc être faite en 2 temps : avant et/ou après le générique de l’émission.
Peu de podcasteurs exploitent les 30 premières secondes d’attention d’un auditeur en diffusant uniquement le générique au début. Grave erreur ! Utilisez-les pour présenter votre podcast ou le sommaire de l’épisode, au choix.

Maintenant que vous savez comment introduire votre podcast, nous verrons la semaine prochaine comment bien calibrer la durée de votre podcast !

En cours de lecture

Composition d’un épisode

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast
Si vous pensiez que la composition d’un épisode de podcast c’est introduction/contenu/conclusion, Vous allez découvrir de nouvelles subtilités aujourd’hui

Il y a une partie placée au tout début de l’émission qui peut parfois être utilisée pour tout autre contenu non relatif directement au contenu de l’émission (annonce d’événement, sponsor, publicité, voir même mini-fiction ou blague…) c’est ce qu’on appelle le pre roll

Elle est suivie du générique : c’est la signature sonore d’un podcast. Il peut être placé avant l’intro ou juste après. Il ne doit pas être trop long relatif à la durée d’un épisode, une trentaine de secondes est la durée recommandée.

L’introduction, c’est le moment où il faut rappeler rapidement ce qu’est le podcast (pour les auditeurs qui découvrent), présenter l’équipe et les invités éventuels.
Elle doit être courte pour éviter d’ennuyer les auditeurs habitués à l’émission mais suffisamment complète pour bien aiguiller ceux qui le découvrent.
Comme l’exercice est complexe, il est préférable de l’écrire si vous ne maîtrisez pas encore ce numéro d’équilibriste entre durée et contenu.

Le sommaire est une partie essentielle d' une émission longue. A ce moment-là, la liste des sujets à venir est énoncée. Sa présence permet de donner envie à l’auditeur de suivre l’émission jusqu’au bout (ou au moins jusqu’à la partie qui a retenu son intérêt^^)

Entre chaque partie, il y a une virgule, c’est un petit extrait sonore d’une ou deux secondes permettant de marquer le changement de partie d’un podcast. En général les virgules reprennent le thème musical du générique (quelques notes) afin de créer une forme de charte sonore cohérente.

Avant-dernière partie de l’émission, c’est la conclusion durant laquelle il est coutume de remercier les intervenants, et éventuellement l’opportunité de corriger des erreurs dites pendant l’émission dont vous vous êtes aperçu que trop tard.
Vous pouvez en faire une sorte de “debrief” de l’émission mais évitez l’erreur de vous auto-féliciter.

Toute dernière partie de l’émission, l’outro est l’occasion de rappeler où l’on peut suivre l’émission sur les réseaux sociaux et les plateformes d’écoute, proposer de soutenir l’émission sur les services de financement participatifs.
Rappelez aussi aux auditeurs l’opportunité de donner leur avis via les commentaires iTunes par exemple.
L’outro peut se terminer par un générique de fin ou, si la ligne éditoriale le permet, une musique à découvrir.

Vous voilà mieux informé sur les subtilités de la composition d’une émission audio, on se retrouve la semaine prochaine pour des conseils pour réussir son introduction !

En cours de lecture

Lexipod

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast

Aujourd’hui nous allons vous aider à y voir plus clair dans les mots utilisés dans le monde du podcast

Et on commence par le mot podcast :
Le terme podcast est souvent utilisé à la fois pour une émission ou un épisode, bref, c’est un peu flou alors on va essayer d’y remettre de l’ordre

Podcast (ou “balado” chez nos amis du Québec) : c’est le mode de transmission du contenu, avec des fichiers à télécharger pour les écouter depuis un appareil nomade. Ces fichiers sont listés dans un flux RSS. Désormais on peut aussi écouter un podcast en streaming, même si ce n’est pas l’usage prévu initialement.
Emission : c’est le concept ayant une ligne éditoriale et une structure commune entre tous les épisodes (exemple : le journal de 20h)
Episode : c’est une sous-partie d’une émission, avec un contenu unique en accord avec la ligne éditoriale et la structure de l’émission (exemple : journal de 20h du 15 septembre 2021)
Vous avez donc une émission diffusée en podcast qui contient des épisodes

Une Plateforme de podcast, c’est le terme utilisé pour tous les services qui permettent de découvrir et de s’abonner à de nouveaux podcasts. Apple Podcast, Spotify, Deezer, etc sont des plateformes de podcast.
Elles vont régulièrement vérifier les flux RSS des podcasts inscrits sur leur service afin de les présenter ainsi que leurs épisodes.
Elles permettent souvent l’écoute hors ligne mais aussi en streaming des contenus recensés.

Le flux RSS c’est une adresse sur laquelle tous vos épisodes sont listés ainsi que les informations de votre podcast (titre, description, catégorie iTunes etc).
Dès qu’un nouvel épisode arrive, il est ajouté dans le flux RSS et les plateformes l’ajoutent à leur catalogue et/ou vos abonnés ont une notification dans leur lecteur de podcast.

Les métadonnées sont toutes les données qui accompagnent votre production audio : le titre, l’artiste, la description, la pochette de l’épisode, les mots-clefs…
Ne les négligez pas : tout ce qui peut rendre votre podcast découvrable au moyen d’une recherche en texte peut vous faire découvrir par de nouveaux auditeurs !

Vous voilà un peu mieux équipé côté vocabulaire pour mieux comprendre et vous faire comprendre dans le monde du podcast !

On se retrouve la semaine prochaine pour voir ensemble ce qui compose un épisode de podcast !

En cours de lecture

Améliorer sa voix

Bonjour et bienvenue dans podcast.tips, le podcast podCloud qui donne toutes les petites astuces pour mieux faire du podcast

Dans cet épisode nous allons vous donner 3 astuces pour améliorer votre voix lors des enregistrements

La première astuce c’est le positionnement. Tenez-vous droit
En étant bien positionné, les pieds à plat sur le sol, le dos droit, les épaules légèrement en arrière, vous allez libérer votre colonne d’air.

Courbé, vous appuyez sur vos poumons, votre diaphragme, vous courbez votre trachée… bref, vous respirez mal. Or la respiration est essentielle dans la prise de parole.

On ne s’avachit pas dans le siège, trop loin du micro, on ne se penche pas non plus en avant, on reste droit, la bouche à hauteur du micro

La position doit être confortable, donc réglez la hauteur du siège, positionnez bien votre micro, à la fois en hauteur et en profondeur. Si vous n’avez pas de bras de micro, utilisez des BD pour le surélever, de toute façon personne ne verra votre installation

Ensuite exercez-vous un peu avant d’enregistrer
Cela peut paraître archaïque mais des petits virelangues ne font de mal à personne avant un enregistrement.

Ce sont ces petites phrases ludiques et difficiles à prononcer, qui font fourcher la langue.
Voici 2 exemples :
As-tu été à Tahiti ? As-tu été à Tahiti ? As-tu été à Tahiti ?
Un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien.

Vous pouvez aussi tenter de chanter, ça marche aussi ! Une petite session de karaoké ça met de bonne humeur, en plus !
Il est normal et plutôt bon signe de se mettre à bailler pendant ces exercices, c’est la mâchoire et la gorge qui se mettent en condition.

Et enfin, hydratez-vous !
Cela va sans dire : parler ça donne soif !
Évitez les sodas et autres jus de fruit (déjà parce que c’est pas très bon pour la santé) car cela va épaissir votre salive à cause du sucre.
Prévoyez toujours un peu d’eau voir faire un bain de bouche avant l’enregistrement afin d’éviter les bruits de bouche pâteuse.

Se laver les dents et bien se rincer ensuite est aussi une alternative.

Vous êtes fin prêt à enregistrer ! on se retrouve la semaine prochaine pour un petit lexipod, un point lexique du podcast !